17 janvier Betteraves fourragères : ne prenez pas le moindre risque en ce qui concerne le rhizoctone

Les betteraves pourries sont le plus grand cauchemar des cultivateurs de betteraves fourragères. Au grand désespoir de ces derniers, il y avait malheureusement beaucoup de betteraves fourragères pourries en 2021. Les vaches n’en veulent pas. La pourriture des betteraves est principalement due au Rhizoctonia solani. Ce champignon, qui survit dans le sol, se manifeste surtout dans les sols légers tels que le sable et le limon léger. De nombreuses cultures agricoles sont responsables de la multiplication de ce champignon : pommes de terre, graminées, betteraves sucrières et maïs. Cela ne facilite pas la planification de la rotation des cultures. L’ensilage de betteraves contenant des betteraves infectées pose des problèmes lors de la conservation étant donné que le processus de pourriture se poursuit dans le silo.

En zone d’élevage, des variétés tolérantes sont indispensables : optez pour la sécurité avec Rialto

Le rhizoctone est surtout un problème dans les zones typiques d’élevage bovin. En effet, la présence du rhizoctone est favorisée par les sols légers et les rotations contenant beaucoup d’herbe et de maïs. Une variété tolérante au rhizoctone est certainement recommandée dans ce cas. En cas d’infestation, le pourcentage de pertes et le degré d’infestation seront beaucoup plus faibles. Dans un essai variétal spécialement mis en place par la ferme expérimentale ‘Hooibeekhoeve’ à Scherpenheuvel, la tolérance au rhizoctone des variétés de betterave fourragère les plus utilisées a été testée.

En ce qui nous concerne, seules les variétés présentant moins de 2% de betteraves pourries dans cet essai méritent le qualificatif ‘tolérante au rhizoctone’. Par conséquent, lorsqu’il y a un risque de rhizoctone, seules ces variétés sont appropriées. Dans cet essai, Rialto confirme une nouvelle fois son statut de référence des variétés tolérantes au rhizoctone.

*Tri sur le % de betteraves pourries (Essai variétal betteraves fourragères, Ferme expérimentale ‘Hooibeekhoeve’, Interreg Fabulous Farmers, Gert Van de Ven, 2021)

Abbonez-vous à notre newsletter

    déclaration de confidentialité.