Waarmee rekening houden bij de inzaai van maïs?

Comment préparer son semis de maïs ?

Si les conditions météo le permettent, les semis de maïs vont démarrer pleinement dans deux semaines. Le semis est l’étape capitale pour la réussite de la culture de maïs. Résumons ensemble les étapes clés pour réussir votre semis.

LE PRÉCÉDENT

HERBE

Plus que la longueur de l’herbe, c’est la date de la fauche qui importe. Il vaut mieux faucher tôt et se contenter d’un moindre rendement que de faucher trop tard une coupe abondante qui dessèche les sols et qui freine la levée du maïs.

En conditions de sécheresse sans irrigation, le rendement de maïs semé tardivement après une grosse coupe d’herbe est souvent inférieur de 50% à un rendement normal.

LÉGUMES 

Surtout en sols sableux, des souches résistantes de pythium risquent de provoquer pas mal de dégâts. De ce fait, en semant du maïs ensilage après légumes dans des sols bien réchauffés (en général début mai), veillez à respecter la densité (minimum 105.000 graines/ha) et la profondeur conseillées.

LE TRAITEMENT DES SEMENCES

INSECTES DU SOL

Y a-t-il une présence d’insectes du sol nuisibles ? C’est la première question qu’il faut se poser lors du choix du traitement des semences. En effet, tant les larves du taupin que celles de la mouche des semis risquent de détruire les semis du maïs de sorte qu’il faut souvent effectuer un ressemis. A cet effet, semez de préférence dans un sol bien réchauffé en utilisant des semences traitées au Starcover Force qui permet de lutter contre ces insectes du sol.   

OISEAUX

En cas d’une présence importante de corvidés tels que le choucas et le corbeau, il est essentiel d’opter pour un traitement de semences qui agit comme répulsif contre les oiseaux. A cet effet, deux options se présentent, à savoir le traitement au Korit et le traitement Starcover-Force. Certes, Korit offre une meilleure protection contre les oiseaux, mais Starcover Force est en plus efficace contre les ravageurs du sol.

ZONES DE CULTURE DE LÉGUMES

L’apparition de souches résistantes de pythium est typique pour les zones de culture de légumes telles que certaines zones de Hesbaye. En cas de rotation avec des légumes tels que par exemple le poireau, il vaut mieux opter pour le traitement des semences au Korit afin d’éviter la perte de plantes.

Cliquez ici pour plus d’info sur les traitements des semences en maïs.

LA DATE DU SEMIS

Globalement le maïs peut être semé précocement. A première vue, il ne devrait pas y avoir de différence par rapport à un maïs semé trois semaines plus tard, mais les teneurs en humidité affichées lors de la récolte prouvent bien le contraire. On peut semer à partir du 15 avril dès que la température du sol s’élève à 8°C. Le moment venu, il faut donc bien suivre la météo. Si les prévisions annoncent un temps froid et pluvieux les jours suivants, il vaut mieux remettre les semis à plus tard.

Le maïs semé précocement développera des racines plus profondes qui permettront de tirer l’eau du sol également en période de sécheresse.

LA DENSITÉ DE SEMIS

La densité idéale est souvent dépassée. Une densité de semis trop élevée provoque l’élongation des plantes qui sont trop faibles, et de ce fait plus sensibles à la verse. La densité de semis idéale est :

Maïs ensilage :

  • Semis avant le 1er mai : 100.000 grains à l’hectare
  • Après le 1er mai : 95.000 grains
  • A partir du 15 mai : 90.000 grains à l’hectare

Maïs grain :

  • A semer impérativement avant le 10 mai et à maximum 95.000 grains à l’hectare

LA PROFONDEUR DU SEMIS et LE LIT DE SEMENCES

On commet souvent l’erreur de semer le maïs beaucoup trop profondément. Pour favoriser la levée des plantes, la profondeur idéale est de 3 à 4 cm. Un semis trop profond (à 7-8 cm) influence la levée et entraîne une perte de plantes de 10%. Surtout dans le cas de semis effectués avant le 1er mai, il est important de respecter la profondeur maximale de 3 à 4 cm. La profondeur du semis en cas de maïs traité au Force ne peut pas dépasser les 3 cm de profondeur afin de ne pas entraver l’action du produit Force contre les larves du taupin.

Il faut également veiller à modérer la vitesse de semis afin de maîtriser la profondeur. Pour profiter pleinement de la remontée capillaire, il est également conseillé de ne pas trop ameublir le sol.

En bref : semez max. à 3-4 cm de profondeur, à une vitesse modérée, dans un lit de semences pas trop fin. En cas de semis tardif après le 15 mai, on peut éventuellement envisager un semis un peu plus profond.

Pour des informations supplémentaires, consultez le site web de LG Seeds.