La pénurie en fourrages de base fera de 2017 une année cruciale pour les fourrages de base

2016 nous a réservé le printemps le plus pluvieux et la période de maturation la plus chaude jamais vus. Dans beaucoup d’endroits, la récolte en maïs était de 30 à 50% inférieure à la normale. De nombreuses exploitations ont connu une pénurie considérable en fourrages de base. Une baisse de cette ampleur correspond à la quantité de fourrages nécessaire pour une production de 750 millions de litres de lait, à savoir un quart de la production nationale. De plus, la sécheresse estivale et automnale n’a pas été favorable à la production d’herbe, ce qui a rendu la situation encore plus pénible.

Le message pour 2017 est clair : il faut produire de grandes quantités de fourrages de base de bonne qualité. L’année prochaine, le maïs ensilage devrait bénéficier d’une augmentation de ses surfaces. L’alimentation (fourrages de base + concentrés) représente un tiers du coût total de la production laitière. C’est donc dans ce domaine-là que l’on pourra faire la différence. Les fourrages de base sont l’aliment le plus économe. L’optimisation de la production de fourrages de base à la ferme est donc primordiale. En effet, cela permettra de minimiser le coût de la production laitière.

LGAN ET LGAN MILK+

La recherche de quantités suffisantes de fourrages de base rapidement disponibles se fait d’ores et déjà sentir par l’intérêt pour les variétés précoces et très précoces. En effet, le manque de fourrages de base risque de se faire sentir cruellement vers l’été 2017. C’est pourquoi nous nous attendons à une demande importante des variétés LG 30.318 (FAO 210) et LG 31.218 (FAO 200) ainsi que de la nouveauté LG 31.233 (FAO 210). Ces variétés sont labellisées LGAN, ce qui sera « un must » sur cette toile de fond.

NOUVEAU LABEL LGAN MILK+ POUR LG 30.248 ET LG 30.260

L’arrivée du nouveau label LGAN MILK + permettra de mettre encore plus en avant les variétés dotées d’une excellente qualité fourragère nécessaire à une production laitière optimale. Cela concerne particulièrement les variétés LG 30.248 et LG 30.260. Grâce à leur exceptionnelle production laitière par vache par jour ainsi que leur potentiel de production laitière par hectare, ces variétés ont reçu un label adapté, à savoir le label LGAN MILK +.