Eiwitgewassen zitten in de lift

Les protéagineux connaissent un essor

Les légumineuses telles que par exemple les féveroles et les pois sont des sources de protéines alternatives intéressantes tant pour l’alimentation humaine qu’animale. Le coût croissant des protéagineux, les attentes sociétales et la durabilité qui joue un rôle clé dans la nouvelle PAC sont tous des éléments qui ont favorisé le retour à l’agenda de la culture de protéagineux.

Les légumineuses sont une culture durable et un précédent favorable. Parmi celles-ci, les féveroles donnent le meilleur résultat. Un rendement de 7 tonnes à l’hectare est faisable dans de bonnes terres arables. Créateur et spécialiste des semences, LG Seeds continue à sélectionner de nouvelles variétés encore plus productives.

Dès à présent les féveroles seront conditionnées par unité

Les variétés de féverole LG seront désormais emballées par unité de 35.000 graines. En effet, l’emballage par unité contribue à l’optimisation de la culture de féveroles et facilite le calcul des besoins. Ce conseil de semis bien précis permettra de faire la commande des semences en fonction de la superficie.

Grâce à la vente par unité, comme c’est déjà le cas pour le maïs, il suffit que les agriculteurs transmettent le nombre d’hectares lors de la commande. Un gain de temps non négligeable ! Dans le passé, le calcul se faisait en kg à l’hectare, mais à cause de la variation du poids de mille grains entre les différents lots de semences, le poids de la quantité de semences par hectare ainsi que le coût par hectare pouvaient parfois varier. Dans cette optique, l’emballage par unité est plus net et plus pratique. En effet, le nombre de graines/plantes ne sera pas influencé par le poids de mille graines.

La population optimale

Par l’introduction du dosage unitaire Limagrain entend tendre la main à la filière. En effet, la culture de féveroles connaît un essor grâce à la transition protéique et à la stratégie européenne pour les protéines. Nous approchons la population optimale en prenant 35.000 graines par unité. En féveroles de printemps il faudra prendre en compte 13 unités à l’hectare et pour les ‘Tundra’, féveroles d’hiver, 7 unités à l’hectare.