11 janvier Quid du secteur agricole en 2024?

Nous vivons une époque d’extrêmes, alors qu’un minimum de stabilité est nécessaire au secteur agricole. Du point de vue climatique, nous alternons des années extrêmement sèches et des années extrêmement humides. Les prix des produits agricoles varient également de façon imprévisible. Ils ont atteint des sommets à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais ont depuis lors retrouvé plus ou moins le même niveau qu’avant la guerre. En outre, nous ne pouvons pas non plus compter sur les décisions politiques au niveau européen comme pilier stable. Vous devrez donc assurer vous-même la stabilité de votre exploitation. Des informations correctes, une vision à long terme et des produits qui ont déjà fait leurs preuves sont donc de plus en plus importants.

LES PRIX ACTUELS DU LAIT REQUIÈRENT DES FOURRAGES DE BASE DE QUALITÉ

Le prix du lait a fortement baissé au cours de l’année écoulée, mais cette tendance à la baisse s’est stabilisée au cours des dernières semaines. En effet, plusieurs laiteries ont renoué avec les hausses de prix. Le marché s’attend à une légère hausse des prix au cours de la période à venir. La situation en Nouvelle-Zélande et en Chine sera déterminante. En raison de la crise économique, la consommation de produits laitiers a diminué en Chine. En tant qu’acheteur important de produits laitiers européens, elle exerce une pression sur le prix du lait européen. Les perspectives de prix sont meilleures du côté de l’offre et plus particulièrement en Nouvelle-Zélande. En raison du phénomène ‘El Niño’, le temps y est plus sec que les années normales. On s’attend donc à ce que leur production laitière recule au cours de la prochaine période à cause de la diminution de l’offre en fourrages de base.

Parallèlement à la baisse du prix du lait, le solde fourrager (rendement laitier moins le coût de l’alimentation) par vache et par jour a également baissé au cours de l’année écoulée pour atteindre le niveau de 2021. Depuis plusieurs mois, il fluctue entre 6,5 et 7 euros pour les exploitations moyennes. Le solde fourrager est un paramètre financier important dans une exploitation laitière. Afin de le maintenir à un niveau aussi élevé que possible, il est important d’assurer une bonne production laitière, mais aussi de maîtriser les coûts de l’alimentation. Le meilleur moyen d’y parvenir est de disposer de fourrages de base de qualité provenant de sa propre exploitation. Les exploitations qui peuvent produire plus de lait à partir de fourrages de base verront presque toujours leur solde fourrager s’améliorer. Pour y parvenir, les fourrages de base doivent être d’excellente qualité. En d’autres termes, ils doivent contenir beaucoup de valeurs VEM. Outre un bon choix variétal et de bonnes conditions de culture, le moment de la récolte est également très important. Récolter au moment optimal permet d’obtenir la meilleure valeur fourragère. Pour nous rapprocher encore plus de ce moment idéal de la récolte du maïs, Limagrain lance Agrility en 2024.

SEMER DU MAÏS GRAIN OU DES CÉRÉALES DE PRINTEMPS ?

Graphique prix blé d’hiver Fegra: 22 décembre 2023 La flambée des prix des céréales de la première année qui a suivi l’invasion de l’Ukraine par la Russie est maintenant derrière nous. Depuis l’été, les prix se sont stabilisés, mais à un niveau nettement inférieur. Quant aux fluctuations des prix, elles sont aujourd’hui beaucoup plus limitées qu’il y a environ un an. En témoignent les graphiques des prix du blé, de l’orge et du maïs grain publiés quotidiennement par la Fegra.

Maintenant que le « calme » règne à nouveau sur les marchés céréaliers, on se rend compte que les pics de prix extrêmes du premier semestre 2022 étaient en grande partie dus à la spéculation et à la panique sur le marché. Les stocks mondiaux des céréales d’aujourd’hui ne sont même pas très différents de ceux de l’époque où les prix étaient au plus haut. Cela signifie également que, compte tenu des stocks relativement faibles, les marchés peuvent rebondir rapidement en cas de mauvaise récolte dans une grande région productrice de céréales. En Ukraine, à cause de la guerre, la production annuelle de blé a chuté d’environ 5 millions de tonnes. Les productions élevées dans d’autres parties du monde ont jusqu’à présent largement compensé cette baisse, mais il pourrait en être autrement. Par exemple, le temps humide persistant de la mi-octobre à décembre a entraîné une baisse notable des surfaces cultivées en blé dans le nord-ouest de l’Europe.

Ceux qui n’ont pas pu emblaver la surface de blé prévue feraient mieux d’opter pour le maïs grain plutôt que pour le blé de printemps en 2024. En raison notamment des périodes de sécheresse de plus en plus fréquentes au printemps, le blé de printemps est rarement une culture rentable. Si vous optez pour une variété de maïs grain, il convient de tenir compte de la superficie des cultures dérobées qu’il faudra prévoir éventuellement sur votre exploitation. Les variétés précoces avec un indice FAO de 230 maximum sont à privilégier afin de pouvoir récolter
le maïs et semer une culture dérobée avant le 30 septembre, si nécessaire sur votre exploitation.

AGRILITY

Pour finir, Limagrain lance Agrility en 2024. Il s’agit d’un outil numérique innovant d’aide à la culture du maïs. Agrility fonctionne sur la base d’images satellite et de nombreux autres paramètres (météo, sol et variété) et vous aide à optimiser le rendement de votre maïs. Les images satellite sont un atout, car il n’est pas facile d’évaluer un champ de maïs depuis le sol. Outre le suivi du développement des cultures, Agrility fournit au producteur de maïs une prédiction du rendement global et intraparcellaire. Cet outil permet aussi de prédire le
moment optimal de récolte du maïs ensilage quelques semaines avant la récolte. Cela permet de réserver l’entrepreneur de manière anticipée.
À l’avenir, les connaissances et les informations correctes seront plus importantes que jamais.

(Cet éditorial de Thomas Truyen est paru dans l’Agronouvelles 34e ANNÉE / N° 1/ JAN 2024 – MARS 2024)

Voulez-vous resté informé ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités dans votre boite mail.

    déclaration de confidentialité.